Łodz

« La scène se passe en Pologne, c’est-à-dire nulle part » (Alfred Jarry)

J’étais parti vers nulle part. Et je me suis rendu compte assez vite que, comme le disait Jarry, « nulle part est partout ». A l’arrivée, pas plus de père Ubu que de plombier. Mais Radek, Pawel, Tomasz, … Des visages, des envies… Et le poids d’une histoire qu’on sent lourde à chaque pas, jusque dans les cris de la fête où l’histoire se voudrait absente. Lire la suite